Quelle baguette pour un sourcier ?

Le travail d’un sourcier consiste à sentir la présence d’une veine d’eau souterraine. Tout en détectant le champ magnétique émis par le flux d’eau. Le sourcier a besoin d’une baguette pour faire son travail. Quelles sont les options de baguettes disponibles pour les sourciers ?

À quoi sert une baguette de sourcier ?

Pour certaines personnes, la baguette du soucier n’est qu’un simple jouet d’enfant. Pour les adeptes de la radiesthésie, c’est un accessoire pour trouver une source d’eau, un minéral, un objet perdu. Il peut également être utilisé pour détecter une présence spirituelle ou pour localiser un champ énergétique.

A lire aussi : Quelles pierres choisir pour panser les blessures ?

Lorsque vous êtes à proximité d’une source d’eau ou de minéraux, la baguette réagit. Elle se déplace vers le haut ou vers le bas et en faisant vibrer vos mains et votre corps. Pour les plus sceptiques, sachez que la baguette du sourcier a été utilisée pour découvrir de nombreuses sources connues.  On peut y associer la source de Versailles, la fontaine alimentant le Trianon, les sources souterraines des Bermudes…

Ces découvertes ont été faites sous le regard étonné de scientifiques incapables d’en fournir des explications tangibles. La baguette du sourcier représente un moyen fiable pour les découvertes des sources méconnues. De quoi vous incitez à choisir un type de baguette pour votre propre exploration.

A lire également : Remettre sa piscine en service après l'hivernage

Les différents types de baguettes pour un sourcier

Les baguettes de sourcier permettent de trouver de l’eau depuis des milliers d’années. Pour être précis dans sa tâche, le sourcier doit choisir la baguette qui lui convient.

Bâton Y

Le bâton en Y également appelé bâton fourchu est tenu par les deux extrémités de la lettre « Y ». Ils sont disposés paumes vers le haut, avant-bras tendus. Les pouces bloquent l’extrémité de chaque branche. Les baguettes de sourcier  « Y » peuvent être en métal (laiton, cuivre), en plastique, en fibre ou en bois (saule, noisetier).

Bâtons en L

Le professeur Rocard considère que les baguettes parallèles à bâton coudé sont les plus précises et les plus fiables pour : les radiesthésistes. Ils sont : tenus par les poignées, un dans chaque main et réagissent : en se croisant ou en s’éloignant les uns des autres. C’est le type de bielle le plus courant. Ils sont généralement en métal, en cuivre ou en laiton, avec des poignées du même matériau ou en plastique.

Comment fabrique-t-on de telles baguettes ?

Alors que certaines personnes utilisent des baguettes parallèles pour trouver de l’eau, d’autres préfèrent la baguette en Y. Si vous savez comment les fabriquer et comment les utiliser, vous n’aurez plus à vous en soucier. Découvrons alors le confectionnement de chacune d’elles.

Concevoir une baguette de sourcier en Y

Pour ce type de baguette, commencez par trouver une branche en forme de Y, c’est-à-dire une branche fourchue. Cette branche peut provenir d’un grand arbre, d’un arbuste ou d’un buisson. La seule exigence est que la branche soit solide. La branche doit également avoir une longueur d’environ 30 cm, fourches comprises. Les fourches doivent également être de même longueur. Cela permet de s’assurer que le bâton est : équilibré. Idéalement, choisissez un bâton dans la zone où vous chercherez une source d’eau. Cela permet de s’assurer que la branche est fraîche. La tige sera alors beaucoup plus efficace. Les radiesthésistes expérimentés choisissent des tiges provenant d’arbres tels que des boutures de noisetier, de pêcher, de saule ou d’hamamélis. Les branches de ces arbres sont poreuses et légères.

Concevoir une baguette de sourcier parallèle

Vous pouvez également utiliser des tiges métalliques pour fabriquer des tiges parallèles. Pour ce faire, prenez deux tiges métalliques. Chacun d’eux doit mesurer 50 cm de long. Pour cela, préférez des tiges en laiton, en cuivre ou dans un autre type de métal. L’objectif est que ce métal soit suffisamment solide et flexible à la fois. Une fois que vous avez les tiges, pliez-les de façon à ce qu’elles soient toutes en forme de L. Le plus petit segment de votre L doit mesurer environ 13 cm de long ; et l’angle formé par le L doit être de 90°. Ce petit segment servira également de poignée pour tenir votre baguette. Vous avez donc deux possibilités pour fabriquer une baguette de sourcier. Optez pour celle qui vous conviendra le mieux.

RELATED POSTS