Optez pour la micro pelle adaptable sur chenille K50 et K65

Cet équipement de France Tractor est conçu dans le but de répondre au défi des zones humides et terrains souples. Cet appareil combine la flottabilité et la maniabilité d’un véhicule chenillé. Il peut être facilement déplacé via un petit fourgon, car son poids est de 500kg. Disposant d’une efficacité de travail élevée, cependant le cout d’acquisition et de maintenance sont bien inférieurs.

Quel est le mode de fonctionnement de cette micro-pelle ?

Cette machine imite grossièrement le bras humain. Elle a la capacité de saisir ou de manipuler une charge. Ceci est possible grâce à son godet, aux vérins hydrauliques intégrés et à la mécanique de sa flèche. Si on prend le cas d’une excavation, le cycle de travail de la micro pelle peut se répertorier en 4 différentes étapes :

A lire aussi : Qu’est-ce que l’implication du personnel ?

  • Le remplissage du godet
  • Le pivotement avec charge
  • Le déchargement du récipient
  • La rotation à vide

Généralement, un cycle prend au plus 15 secondes à la machine. Diverses fonctions (matériaux traités, de la profondeur de fouille, de la hauteur de déchargement ; de l’angle de rotation) permettent la réalisation de cette opération. Elle dispose également d’un moteur puissant.

Quels sont les 5 composants indispensables pour le bon fonctionnement de cette machine ?

La pompe hydraulique

A lire également : Les travaux VRD : de quoi s’agit-il ?

La machine utilise une pompe hydraulique pour lever la flèche, étendre le balancier. En plus, elle peut ouvrir le godet ou sortir la lame de nivellement. C’est un système capable de transformer l’énergie mécanique du moteur en énergie hydraulique. Son objectif est de propulser le fluide du réservoir vers le circuit hydraulique. La performance de cette machine est exprimée en gallons et en litres par minutes ou en centimètres cubes par tour.

Le moteur installé

Généralement, la puissance d’un moteur thermique tourne autour de 15 kilowatts. Il fonctionne grâce à 3 cylindres, un refroidisseur par eau et un réservoir de 65 litres environ.

La cabine du pilotage

La cabine est étudiée de sorte qu’elle soit confortable au conducteur. L’ensemble du système de commande y est regroupé. Ainsi, vous avez la commande hydraulique du bras mécanique, le levier de pilotage des trains de chenille et le contrôle du godet. Elle dispose aussi d’un équipement de sécurité pour l’utilisateur. A l’instar de la ceinture de sécurité ou l’accoudoir.

Les équipements adaptifs

Divers éléments facilitent l’adéquation des mini-excavateurs aux nombreuses applications qui lui sont destinées.

Les capots

Ils couvrent et protègent le moteur contre les éventuels risques exogènes. Notamment la pollution ou les intempéries. Ils sont conçus pour faciliter l’accès aux différents composants de la machine.

RELATED POSTS