Seringat (Jasmin des poètes) : plantation et entretien de cet arbuste

Possédant différentes variétés, le seringat est caractérisé par ses très belles fleurs blanches parfumées. Si vous souhaitez profiter de son odeur délicate et de son abondant feuillage dans votre jardin, voici quelques indications sur la plantation et l’entretien de cet arbuste.

Qu’est-ce que le seringat ou Jasmin des poètes ?

Le Seringat est un arbuste d’exception ! Avec son parfum délicat, ses belles fleurs de couleur crème, il ne vous laissera pas indifférent. Également nommée le Jasmin des poètes, cette plante est également caractérisée par ses facilités en termes de plantation et son feuillage abondant.

A lire également : Comment savoir si la pâte à pizza est cuite ?

Avec ses fleurs au parfum fruité, le Seringat possède un feuillage caduc. Cet arbuste perd ses feuilles durant la saison hivernale tout en conservant une très belle silhouette.

Cette plante à la belle floraison printanière est idéale à installer le long d’une allée ou d’un passage pour pouvoir apprécier ses belles senteurs et sa floraison dense.

A voir aussi : Comment consolider des pieds d'une chaise ?

Il existe différentes variétés de seringat. Parmi ses variétés, on retrouve le seringat “Snow flake”, seringat à fleurs doubles qui possède moins de parfum.

Il existe également le seringat “Starbright”, également un seringat à fleurs doubles, qui convient tout à fait à une plantation en terrasse.

On retrouve également les variétés suivantes d’arbustes, voici les arbustes les plus connus :

  • Philadelphus inodorus (ou philadelphus grandiflorus) : cette plante possède de belles grandes feuilles et de grandes fleurs
  • Philadelphus coronarius : plante résistante et très parfumée à la sécheresse
  • Philadelphus x virginalis : il se décline en plusieurs variétés plus ou moins parfumées
  • Philadelphus x purpureomaculatus : il s’agit d’un seringat hybride qui possède de grandes fleurs
  • Philadelphus x lemoinei : il s’agit d’un groupe d’hybride de Philadelphus coronarius et de Philadelphus microphyllus

Parmi les espèces les moins courantes d’arbustes, on retrouve notamment :

  • Philadelphus laxus : plante qui possède un bon feuillage
  • Philadelphus mexicanus : cette variété possède des fleurs grandes et bien rondes
  • Philadelphus satstumi : c’est un seringat japonais de petite taille possédant des fleurs délicates
  • Philadelphus purpurascens : il s’agit d’un grand seringat d’origine chinoise

Un des points forts du Seringat est sa faible sensibilité aux maladies et aux parasites, ce qui le rend idéal pour les jardins.

La plantation du seringat

La culture du seringat se fait en pleine terre, dans un sol riche en humus, frais et renforcé avec du compost. S’il y a de la terre argileuse. Il faut prévoir un trou d’une largeur suffisante pour pouvoir y ajouter un terreau léger avec l’étape de la plantation. Il faut ensuite arroser l’arbuste suffisamment, en essayant de ne pas trop tasser la terre.

Il faut que le seringat soit exposé au soleil ou qu’il soit installé à mi-ombre pour optimiser la floraison. Le seringat apprécie le bosquet (nombre de 3 ou 5 arbustes) ou encore la haie fleurie.

Si votre seringat ne fleurit pas, c’est peut-être parce-que vous n’avez pas effectué sa taille au bon moment, qu’il n’est pas assez exposé au soleil ou que le sol a une trop grande quantité d’azote, ce qui va rendre votre feuillage luxuriant et va affecter vos fleurs.

L’entretien d’un seringat ou Jasmin des poètes

Cet arbuste peut notamment atteindre les 2 ou 3 mètres. Vous pouvez le mettre dans une jardinière suffisamment haute sur une terrasse ou un balcon. Vous pouvez également le mettre en pot, mais il est recommandé d’éviter de le mettre dans un pot pour éviter les chutes si le vent se manifeste.

Le seringat ne nécessite pas spécialement de taille, à moins que vous souhaitiez procéder au changement de sa silhouette. Il supporte d’être recepé, même très court. Il faut retirer les fleurs après que la floraison ait lieu, c’est-à-dire en juin et juillet. Pour la taille, il faut juste tailler les branches fragiles ou mal placées. Il s’agit d’une plante très rustique qui ne nécessite pas de protection durant l’hiver même en cas de fort gel. Un sol riche en phosphore peut favoriser sa floraison.

Une astuce pour son entretien est notamment de ne pas spécialement procéder à la taille du seringat, mais plutôt de conserver son côté sauvage. Néanmoins, si votre seringat est dans une haie, il ne faudra pas faire la taille de la plante tardivement en saison pour favoriser la floraison durant le printemps.

RELATED POSTS